Pénélope Fillon, phylanthrope au service de son pays.

penelope3

« Je n’ai jamais eu le mal du pays, mais parfois je me sens un peu exaspéré par les Français, comme vous, car ils peuvent avoir tendance à penser qu’ils sont supérieurs aux autres. Tout le monde pense que les Britanniques sont froids et hostiles, mais les Français ne sont pas particulièrement chaleureux et accueillant au début. »
Penélope Fillon dans « The Telegraph » en mai 2007.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s